INSCAE à travers ces trois premières décennies

  • Années 80

Créé en 1981, à la suite d'un protocole d'accord entre la République de Madagascar et la Banque Mondiale, le Centre de Formation en Comptabilité (CFC) élargit rapidement son champ d'intervention pour devenir en 1986 l'Institut National des Sciences Comptables et de l'Administration d'Entreprises (INSCAE). L'INSCAE est un Etablissement Public à caractère scientifique et culturel doté de la personnalité morale et jouissant de l'autonomie administrative et financière, il a pour mission de former des cadres de haut niveau, de promouvoir les initiatives entrepreneuriales et de développer les activités de recherche en gestion.

Du CFC à l'INSCAE, les nationaux, successeurs des canadiens à la commande de l'Institut, arrivent non seulement à capitaliser les acquis mais aussi à trouver une judicieuse complémentarité entre les sciences comptables et l'administration d'entreprises. Ils sont en train de façonner un nouveau modèle de formation en sciences de gestion répondant aux besoins du développement national. En effet, le modèle de formation dans le système classique est bâti pour servir l'économie dirigée.

L'INSCAE, se rapprochant davantage des entreprises, apporte une déterminante contribution, lors de l'élaboration du Plan Comptable Général 1987.

  • Années 90

Madagascar entame la deuxième période d'Ajustement Structurel et opte pour la libération de son économie, ce qui traduit, entre autres, par le désengagement de l'Etat du secteur de production d'où appel à des investisseurs. Cette réorientation économique est dictée à la fois par le contexte international et la performance de l'économie nationale. Force est de noter que le basculement d'une économie dirigée à une économie libérale n'est pas toujours facile, en particulier le secteur privé national est-il prêt ou du moins préparé à un tel changement?

Cette deuxième période est marquée, au niveau national, par l'avènement des établissements d'enseignement supérieur privé dont la quasi-totalité aussure de la formation en sciences de gestion, d'où concurrence.

Au niveau international, qualité et internationalisation deviennent les mots clés.

Aussi, l'Institut adopte une politique de coopération internationale dynamique. Il est membre de l'Agence Universitaire de la Francophonie, du Réseau Africain et Malagasy pour l'Excellence en Gestion d'Entrerprises et de l'Association des Institutions d'Enseignement et de Recherche de l'Ocean Indien.

Il établit des programmes de coopération avec des universités canadienne, françaises et mauricienne et avec l'Institut de la Francophonie pour l'Entrepreneuriat à l'Ile Maurice.

Au niveau du contenu des programmes, le respect des normes internationales et la considération des spécificités nationales sont judicieusements conciliés. Très fréquemment, dans les programmes de 3ème cycle, ciblés et co-diplômés avec les partenaires après la définition de base commune, l'Institut prend les initiatives qu'il juge pertinentes.

  • Années 2000

L’Ajustement Structurel change d’appellation mais la population ne bénéficie pas des retombées des mesures économiques, la pauvreté s’accentue et le cycle de vie des crises politiques malagasy se raccourcit.

Au niveau international, la crise financière clôture la première décennie.

Face au changement de contexte et à l’évolution des sciences et de la technologie, l’INSCAE adapte ses offres de formations diplômante et qualifiante et ses thèmes de recherche. Mais l’INSCAE ne se contente pas seulement d’adapter, il essaie aussi d’anticiper.

L'inauguration de l'immeuble le 21 Août 2014 est à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de l'INSCAE. En effet, après trois décennies d'existence l'INSCAE finit par avoir son site propre grâce au concours du gouvernent malagasy avec la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et de l'OPEC Fund for International Development (OFID)

 

INSCAE et les instances dirigeantes

Le conseil d'Administration, composé par les représentants des Ministères de tutelle, des associations professionnelles, du Personnel Enseignant, du Personnel Administratif et de l'Association des diplômés, a été présidé successivement par :

  • Blandin RAZAFIMANJATO
  • Raymond RABENORO
  • Victor MANANTSOA
  • RAZANANIRINA Bruno

La direction Générale a été confiée successivement à :

  • Gérard DUCHARNE (CFC)
  • Régis PARENT (CFC)
  • Flavien TODY (INSCAE)
  • Juliette RAHARISOA (INSCAE)
  • Victor HARISON (INSCAE)
Go to top